Fromages d’exception

Agour lance le premier Ossau-Iraty au lait cru en 2003.

Le lait cru est un produit sensibleLa Maison Agour a mis en place un cahier des charges extrêmement exigeant pour ses producteurs. Le stockage des fourrages par ensilage – sous des bâches – qui favorise la fermentation et le développement de bactéries lactiques ou pathogènes dans le lait, est prohibé. Les brebis sont nourries avec du fourrage séché naturellement à l’air libre. Le lait collecté quotidiennement est tracé et analysé par le laboratoire.

« Scandale à l’Élysée »

Un jour, un ministre, originaire du Pays Basque, s’étonne de ne jamais voir de Fromage de Brebis sur les plateaux de l’Elysée… Une « erreur » vite réparée par le Fromager de la rue du Bac, à Paris, qui passe les premières commandes… L’histoire aurait pu en rester là !

Mais voilà qu’un jour, Jean Etxeleku trouve que les fromages prêts à prendre la direction de la capitale sont un peu pâles… Que faire pour leur donner plus fière allure ? Il a alors l’idée de les badigeonner de purée de Piment d’Espelette comme il l’a vu faire sur le Jambon de Bayonne. D’abord perplexe, le fromager de l’Elysée goûte et ne jure plus que par ces fromages à la croûte colorée et parfumée qui séduisent les convives… Aujourd’hui, le Piment d’Espelette est le seul additif non fromager autorisé par l’AOP Ossau-Iraty.

Tous les secrets